Publié le

Mon beau sapin… et autres considérations techniques

Les cartables sentent encore le neuf, il reste des feuilles dans les arbres et quand le soleil apparaît on pourrait presque oublier qu’octobre est déjà là. Et pourtant à l’atelier, cela fait plusieurs semaines que je prépare Noël.

C’est que la fabrication d’une poterie demande du temps, beaucoup de temps, et c’est non négociable : négliger une étape, cuire trop tôt… c’est risquer de devoir tout recommencer !

Tournasage d'un bol avec une mirette
Tournasage d’un bol à l’aide d’une mirette

Il y a d’abord le temps de façonnage. Chaque pièce est tournée à la main, puis quand le pot a commencé à sécher (on dit que l’argile est à consistance « cuir ») il faut le tournaser, c’est à dire enlever l’excès d’argile sur certaines parties du pot. Grâce au tournasage je crée par exemple un pied à un bol, j’affine la base d’une cruche, je donne à un couvercle sa forme finale… J’ajoute ensuite si besoin un bec, une anse, un décor…

Puis vient le séchage, une étape importante et LONGUE. Il faut compter 1 à 3 semaines selon le type de pièces, leur épaisseur, la température et l’humidité de l’air…

Atelier de potier, pièces en cours de séchage
Patience…

Le séchage de certaines pièces demande une attention particulière, car il doit commencer lentement et être homogène : comme la terre se rétracte en séchant, un séchage irrégulier pourrait entrainer des fissures ou des déformations. Une fois le séchage terminé je vérifie chaque pièce, pour m’assurer qu’elle n’est pas fendue ou qu’il ne reste pas une marque de doigt ou un morceau d’argile qui n’aurait rien à faire là.

Enfin on passe à la cuisson, ou plutôt aux cuissons. Il faut en effet une première cuisson à 980°C avant de pouvoir émailler les poteries. Une fois « pré-cuites », elles sont trempées une à une dans un bain d’émail, un mélange d’eau et de minéraux qu’une nouvelle cuisson à 1300°C transformera en une glaçure colorée. Chaque cuisson dure 8 à 10h et le refroidissement 3 fois plus longtemps.

 

Conclusion : si vous souhaitez offrir à Noël une céramique « sur mesure », pensez à passer commande à temps ! Pour une livraison avant le 24 décembre, les commandes sont ouvertes jusqu’au 31 octobre.

Publié le

Les Ebruiteurs : des « artisans sonores » au logis de Chaligny

Comme chaque année, les Rencontres du Patrimoine et de la Création au logis de Chaligny (à Sainte Pexine, en Vendée) rassembleront les 23 et 24 septembre plus de 120 exposants, professionnels des métiers d’art, restaurateurs du patrimoine, spécialistes de l’art du jardin et des métiers du livre.

 

Cette année, le collectif éphémère « les Ebruiteurs » (dont je fais partie) propose une expérience artisanale et musicale insolite.

Nous sommes 4 artisans d’art, luthière, tisserande, potière, ébéniste, et nous avons décidé de croiser nos savoir-faire au service d’un projet sonore original.

Voici l’installation que nous avons imaginée : Anne-Lise, la luthière, investit nos espaces d’exposition pour détourner les matières, productions et outils exposés. Elle crée ainsi des objets sonores : un bol devient un gong, un métier à tisser se  transforme en harpe, les outils font office de mailloches… Des  instruments à cordes ont également été fabriqués à partir de matériaux et objets valorisés (anciens étuis à violon, chutes de bois issues des ateliers de lutherie et d’ébénisterie…) pour leur donner une deuxième vie en musique. Des percussions seront accessibles à tous et chacun sera le bienvenu pour participer à cette création sonore.

Cette installation est l’aboutissement de plusieurs mois de mise en commun d’idées, d’outils, de matériaux et de compétences. En tant qu’artisans, nous avons à cœur de créer du lien et nous espérons susciter grâce à ce dispositif de la curiosité pour nos métiers.

 

Pour mettre en lumière la noblesse des gestes d’ateliers, trop souvent cachés aux non-initiés, un reportage photo réalisé dans l’atelier « La Poche à Violons » par Guillaume Arnoult, photographe indépendant, sera également présenté aux visiteurs pendant tout le week-end. Il retrace la conception et la fabrication de certains de ces instruments hybrides.

Les Ébruiteurs : création artisanale, sonore et insolite
Rencontres du Patrimoine et de la Création, espace extérieur Métiers d’Art
Logis de Chaligny, 85320 Sainte Pexine
Le 23 septembre 2017 de 14h à 19h et le 24 septembre 2017 de 10h à 19h

Avec
Anne-Lise Mabire, luthière
La Poche à Violons – 85 000 La Roche sur Yon
www.luthiers-sur-yon.fr

Pierre Vignaud, ébéniste spécialiste du jouet en bois
Ludijouet – 85000 La Roche-sur-Yon
www.ludijouet.com

Annie Massé, tisserande
Anitis – 85310 La Chaize le Vicomte
www.facebook.com/Anitis85

Publié le

Promenade à Vouvant

Une nouvelle boutique d’artisanat ouvre ses portes cet été dans la cité médiévale de Vouvant, dans le Sud de la Vendée. C’est l’occasion de vous faire découvrir ce village, référencé parmi les Petites cités de caractère et les Plus beaux villages de France.


Promenez-vous à Vouvant… Flânez dans les ruelles fleuries, aux façades en pierre ou à colombages, asseyez-vous à la terrasse d’un café, parcourez les jardins ouverts au public.

Faites une halte pour visiter l’église romane Notre-Dame et sa crypte, pour admirer les remparts, le lavoir et la tour de la légendaire fée Mélusine, dernier vestige du château fort.

 

Vouvant est aussi un village d’artistes. Vous pourrez profiter des expositions dans la Nef Théodelin et l’Espace Lusignan et entrer dans les ateliers des peintres, sculpteurs, plasticiens…

Vue depuis le pied de la tour Mélusine


Le village surplombe le massif forestier de Mervent-Vouvant et la Mère, le principal affluent de la rivière Vendée. Les sentiers de randonnée sont nombreux autour et au départ de Vouvant.

En savoir plus sur Vouvant

 


Avant de partir, venez nous rendre visite à la boutique, au 15 rue du Duc d’Aquitaine. Mes collègues et moi vous accueillons dans La Cour Enchantée du 10 juin au 10 septembre.

A très bientôt !

Retrouver La Cour Enchantée sur facebook

Connaître mes jours de présence sur place

 

Publié le

La chantepleure, curiosité pour jardiniers

La chantepleure, c’est l’ancêtre de notre arrosoir, une drôle de poterie en forme de cloche, avec un fond percé. Dès le Moyen-Âge, les jardiniers l’utilisent pour arroser semis et petites plantes.

 

 

 

 

Pour remplir l’arrosoir, il suffit de le plonger dans l’eau, qui remonte à l’intérieur par les trous situés dans la base.

En bouchant l’ouverture en haut de l’arrosoir, on l’empêche de se vider.

 

On le déplace ensuite au-dessus des plantes à arroser et on relâche le pouce pour laisser l’air entrer et l’eau sortir.

 

La chantepleure est une poterie poétique, qui « chante » quand on la remplit et « pleure » en se vidant. Fabriquée en grès, elle peut rester dehors en toute saison (à condition de ne pas être immergée).

Voir les chantepleures Si la pluie…

Publié le

Journées Européennes des Métiers d’Art 2017

Du 31 mars au 2 avril auront lieu comme chaque année les Journées Européennes des Métiers d’Art.

Ces journées ont pour objectifs de faire découvrir les métiers d’art et de faciliter la rencontre entre le public et les artistes et artisans d’art .

Pendant tout le week-end, des ateliers ouvrent leurs portes aux visiteurs pour leur permettre de découvrir des techniques, des gestes, des outils, des matières…

Des manifestations sont organisées : expositions, regroupements de professionnels, ateliers d’initiation…

Des centres de formation participent également à ces journées de découverte. Vous pourrez y rencontrer élèves et professeurs et en apprendre plus sur les formations de ce secteur d’activité.

Pour connaître la programmation près de chez vous, rendez-vous sur le site des Journées Européennes des Métiers d’Art.

Quant à moi, je participerai à cette occasion à une exposition collective à l’Atelier Idéel à Dompierre-sur-Yon. Je serai présente sur place le dimanche 2 avril de 11h à 14h. En savoir plus sur la manifestation

Publié le

Le ciel est gris ? Mangeons coloré !

L’hiver et ses soupes poireaux-pommes de terre… ça va deux minutes. Pour garder le moral jusqu’au printemps, un peu de changement : on choisit son plus joli bol et on se met aux soupes arc-en-ciel !

Je vous propose ces quelques recettes de saison, testées, approuvées et colorées.

Soupe orange

Voilà une soupe orange, légèrement épicée et bien réconfortante. Un mélange carotte-orange-curry dont vous trouverez la recette sur le blog Gratinez. Voir la recette

 

 

 

Soupe violette

 

La soupe violette au chou rouge fait toujours son petit effet. Parmi les nombreuses recettes existantes, j’aime bien la version simplissime du site Ôdélices. Voir la recette

 

 

Soupe rouge

 

Goûtez enfin cet étonnant velouté rouge déniché sur le blog C’est moi qui l’ai fait. Le mariage de la betterave, du céleri et de la pomme est surprenant… et c’est vraiment une bonne surprise ! Voir la recette

 

Publié le

Déstockage du 14 au 31 janvier 2017

Pour laisser la place aux nouveautés, je vous propose un déstockage des fins de collections.Du 14 au 31 janvier, vous bénéficiez de 20 à 50% de réduction sur une sélection de poteries grès et faïence.

Pour en profiter, passez à l’atelier (sur rendez-vous, ou si vous voyez que c’est ouvert) ! Cette offre est réservée aux ventes directes et remises en main propre (pour le déstockage faïence, vous pouvez également vous adresser à la boutique De temps en temps).

 

Publié le

Un peu de douceur pour affronter l’hiver

Dehors il fait froid, et c’est une excellente excuse pour remplir votre plus belle théière et rester au chaud. Pour rendre ces moments encore plus agréables, si vous faisiez flotter chez vous de délicieux parfums ?

Ça tombe bien : voici les brûle-parfum Si la pluie… ! Une bougie chauffe-plat glissée à l’intérieur suffira à faire chauffer le contenu de la coupelle (eau additionnée de quelques gouttes d’huiles essentielles ou fondant à brûle-parfum). Vous profiterez ainsi de vos senteurs préférées et de la douce lumière de la bougie.

J’ai un faible pour les fondants proposés par Lætitia alias Bout de Chandelle.

Ils sont fabriqués artisanalement, sans paraffine ni huile de palme, et ils sentent TRÈS bon (oui, c’est un peu le but). Cannelle, caramel, agrumes, cèdre et menthe poivrée… et bien d’autres parfums à découvrir ici. Le plus difficile, c’est de choisir !